Cannabis : A Visual Perspective

Botanical art exhibition by RMSBA at Boulder Museum.

J’ai eu la chance d’être sélectionné par la RMSBA (Rocky Mountain Society of botanical Artists) pour exposer une illustration dans le Colorado (US) autour du thème du cannabis en 2017.
J’ai donc proposer une planche botanique complète de Cannabis sativa à l’aquarelle. Pour bien la réaliser j’ai obtenu des graines et ainsi j’ai pu peindre d’après un modèle vivant.

L’exposition se trouvait dans le BioLounge du Boulder Museum of Natural History de l’Université du Colorado.

Le but de l’exposition est que l’illustration botanique aide ceux qui voient l’exposition à apprécier la diversité du genre Cannabis. En ce qui concerne l’art de l’exposition, les images ont été rendues en rendu à l’aquarelle, au crayon de couleur, sur papier et sur des supports mixtes.

Vous pouvez retrouver une version virtuel des œuvres présentées ici.

Quelle était la particularité de cette exposition?

«Notre vision en mettant en évidence la plante de cannabis était que cela soit éducatif. Nous voulions simplement rester sur le fait qu’il s’agit d’une plante – comme toutes les autres dans votre jardin. C’est la nature. Laissons le dialogue partir de là. »
La présidente de la RMSBA Vanessa Martin.

• C’est la toute première exposition d’images de la plante de cannabis aux États-Unis.
• C’est strictement apolitique et ne fait pas l’apologie de cette industrie.
• Cela se passe dans un État qui a légalisé la consommation de cannabis à des fins récréatives.
• Il met en évidence la variation de l’image visuelle d’une plante de cannabis.
• Il permet de mettre en évidence les recherches révolutionnaires entreprises par l’Université du Colorado pour élargir nos connaissances sur ce groupe de plantes à fleurs. 

C’est formidable de voir une exposition qui renvoie à la raison pour laquelle les gens ont commencé à dessiner et à peindre des plantes en premier lieu – en raison de leurs propriétés médicinales et autres propriétés utiles.

«Il s’agit de la première exposition du genre que nous connaissons aux États-Unis. Nous voulons vraiment nous concentrer sur le processus artistique et l’utiliser comme point de départ pour parler de la science qui se déroule sur le campus sur cette espèce de plante en fleurs.»
Suzanne Balog, spécialiste de l’événementiel et des communications au Musée Boulder.